1 avril 2016 nexizeteam

Couverture vaccinale de + de 95% en Guinée avec le Fonds Muskoka

Source : extrait du rapport annuel du  Fonds Français Muskoka 2015

Malgré un contexte des plus difficiles avec la persistance de la maladie à virus Ebola qui continue de fragiliser le système de santé, la Guinée a pu faire avancer la lutte contre la mortalité maternelle et infantile dans le pays.

La survenue des épidémies notamment de rougeole, de poliomyélite et de méningite en raison de la sous-utilisation des services de vaccination du fait de l’épidémie de la maladie à Virus Ebola.

Face à cette situation, des campagnes de vaccination de riposte ont été menées en 2015 pour stopper la propagation de ces épidémies :

  • Rougeole : sur une population cible de 1 389 810 enfants de 6 mois à 10 ans, 1 259 690 ont été vaccinés, soit une couverture vaccinale de 90,6 % ;
  • Poliomyélite : sur une population cible de 2 318 222 enfants de 0 à 59 mois, 2 735 510 ont été vaccinées soit une couverture de 107%
  • Méningite : sur une population cible de 2 560 423 personnes âgées de 1 à 29 ans, 2 442 566 ont été vaccinés, soit une couverture vaccinale de 95,4%
  • L’introduction de nouveaux vaccins notamment le MenAfrivac le Vaccin Polio injectable (VPI) pour renforcer le PEV de routine.
  • La mobilisation d’environ 150 millions de dollars US du Fonds Mondial pour le paludisme et le VIH prenant en compte la santé maternelle, néonatale et infantile pour la période 2015-2017.
  • La tenue de la conférence internationale sur les vaccins contre les maladies virales.

 

En parallèle, pour la santé maternelle, 68  sages-femmes supplémentaires ont été déployées sur le terrain, les médicaments/intrants sont disponibles ; la cartographie SONU fait partie intégrante du plan de relance et de résilience post Ebola du système de santé de 2015-2017 et l’institutionnalisation du Rapid pro permet le suivi des décès maternels et infantiles en temps réels dans tout le pays. Pour la planification familiale une gamme complète de produits contraceptifs est disponible dans tout le pays. Pour la santé sexuelle des adolescents et des jeunes le curriculum de formation sur la santé sexuelle des adolescents et jeunes est pleinement intégré tant en milieu scolaire qu’en milieu extrascolaire. Pour la sante infantile, la PCIMNE communautaire est mise à l’échelle pour la prise en charge de toutes les pathologies de l’enfant de moins de 5 ans y compris la lutte contre la malnutrition.