27 octobre 2017 Juliette

La Fondation Pierre Fabre lance un appel à projets pour intensifier la lutte contre la drépanocytose

Lefaso.net

 

Cet appel à projets vise à améliorer l’information, la recherche, le diagnostic et/ou la prise en charge médicale des personnes drépanocytaires en Afrique subsaharienne.

Engagée depuis 11 ans dans la lutte contre la drépanocytose, maladie génétique de l’hémoglobine qui touche 50 millions de personnes principalement en Afrique, la Fondation Pierre Fabre est le 1er acteur mondial dans la lutte contre cette maladie dans les pays du Sud. Elle intervient actuellement dans 7 pays d’Afrique subsaharienne (Burkina Faso, Cameroun, Congo, Madagascar, Mali, République Démocratique du Congo, Sénégal) ainsi qu’en Haïti. Elle agit au travers de programmes visant à améliorer la prise en charge des malades, le dépistage précoce, la formation des professionnels de santé, la sensibilisation et l’éducation, et le développement de la recherche clinique.

Afin de poursuivre le développement de ses actions dans ce domaine, la Fondation lance jusqu’au 30 décembre 2017, un appel à projets visant à améliorer l’information, la recherche, le diagnostic et/ou la prise en charge médicale des personnes drépanocytaires en Afrique subsaharienne.

Cet appel à projets s’adresse aux professionnels de santé (médecins généralistes, pédiatres, hématologues ou autres spécialistes impliqués dans la prise en charge des patients drépanocytaires) en exercice dans des structures de soin de pays d’Afrique subsaharienne à forte prévalence. Accéder à l’appel à projets.

Depuis 2006, la Fondation Pierre Fabre a fait de la lutte contre la drépanocytose en Afrique une de ses priorités, tant en termes d’aide à la prise en charge et aux soins que de plaidoyer international. Il s’agit de la 1ère maladie génétique au monde : 50 millions de personnes porteraient le trait drépanocytaire selon l’OMS et 1 enfant sur 2 atteint meurt avant l’âge de 5 ans sans prise en charge.

Chiffres clés :

1ère maladie génétique au monde

50 millions d’individus atteints

Plus de 300 000 enfants présentant une forme grave d’hémoglobinopathie naissent chaque année

Jusqu’à 40% de prévalence du gêne en Afrique sub-saharienne

1 enfant sur 2 atteint meurt avant l’âge de 5 ans sans prise en charge

La Fondation conduit 7 programmes actifs de lutte contre la maladie dans 9 pays du Sud et a investi plus de 7 millions d’euros

Elle a permis plus de 87 000 dépistages réalisés sur le continent africain

Elle est à l’origine de la création Centre de Recherche et de lutte contre la drépanocytose de Bamako, centre unique en Afrique subsharienne, où plus de 50 000 consultations ont été réalisées avec une cohorte de 7300 patients drépanocytaires qui bénéficient d’un suivi