18 août 2017 Juliette

Santé et dividende démographique : Parlementaires de la CEDEAO et experts réfléchissent sur le financement adéquat

LeFaso.net

Près de 1500 femmes meurent chaque jour en Afrique subsaharienne en donnant la vie. Plus de 100 enfants sur 1000 décèdent avant l’âge de cinq ans dans la plupart de nos pays. Les épidémies de méningite, de choléra, de rougeole, de dengue sont récurrentes. Sans oublier, plus récemment l’épidémie de la fièvre de la vallée du Rift et celle de la maladie à virus Zika.

A ces défis, s’ajoute le poids de la croissance démographique non maîtrisée, avec toutes les implications et conséquences désastreuses. Pire, les budgets alloués à la santé demeurent insuffisantes. Pour contribuer à inverser la donne, le parlement burkinabè et l’Organisation ouest-africaine de la santé (OOAS) organisent une rencontre de haut niveau sur la problématique du financement adéquat de la santé, du dividende démographique et des politiques de population et de développement, du 20 au 22 juillet 2017, à Ouagadougou abrite.

Inscrire la santé au rang des priorités

C’est dans ce cadre qu’experts et parlementaires des pays membres de la CEDEAO, de la Mauritanie et du Tchad se sont donnés rendez-vous à Ouagadougou, du 20 au 22 juillet 2017. La cérémonie officielle d’ouverture était présidée le 1er vice-président de l’Assemblée nationale du Burkina, Bénéwendé Sankara. Cette rencontre permettra de faire le point de la mise en œuvre de la déclaration d’Abuja dans la région Afrique de l’Ouest, mais également de renforcer l’engagement des parlementaires Toute chose qui permettra de plaider auprès des gouvernements respectifs pour une allocation budgétaire conséquente en faveur de la santé et du dividende démographique. « Nous devons en tant que parlementaires, inciter nos exécutifs à créer des opportunités pour le développement harmonieux et durable de nos pays respectifs grâce à un financement adéquat de la santé et une croissance maîtrisée de nos populations », a confié Bénéwendé Sankara.

Voir l’article