Conkary, Guinée.

« Un jour Abdullaye voudrait à son tour devenir animateur au centre afin d’apprendre aux enfants à jouer de la musique. »

 

Abdullaye, 16 ans, touche à tous les instruments à disposition au centre Tyabalah.

Ce centre réinsère des jeunes des rues ou orphelins par l’alphabétisation et la musique. 

« J’ai été à l’école jusqu’à mes 10 ans, puis j’ai arrêté l’école. J’ai continué plus tard à m’alphabétiser ici, en même temps que j’apprenais la musique.

Quand je joue de la flûte, je me rappelle de Mamadi Masari, un artiste de Ballet africain. Je veux être comme lui. J’aimais bien l’école, mais j’aime la musique encore plus. Quand je joue, même si je suis fâché avec quelqu’un, la colère s’en va.

En fait, je n’aime pas être en colère. Quand je serai adulte, je veux aussi éduquer les enfants et leur apprendre la musique, comme avec les jeunes du centre. C’est ça mon rêve. »

Par Vincent Tremeau

Content | Menu | Access panel