Les adolescents dans le monde, victimes d’inégalités croissantes

15 mars 2019
Posted in Afrique, Santé
15 mars 2019 Juliette
Actualité Houssenia Writing

Les adolescents d’aujourd’hui constituent la plus grande génération de l’histoire, mais une étude historique révèle que ces jeunes font face à des problèmes de santé plus importants que ceux d’il y a 25 ans et que les investissements dans leur bien-être n’ont pas suivi le rythme de la croissance démographique.

L’étude mondiale fournit le premier aperçu complet et intégré de la santé et du bien-être des 1,8 milliard d’adolescents âgés de 10 à 24 ans, qui représentent un tiers de la population mondiale. La recherche, publiée dans The Lancet, s’appuie sur la Commission sur la santé et le bien-être des adolescents lancée par le Lancet et était dirigée par l’Institut de recherche Murdoch sur les enfantsl’Université de Melbourne et le Burnet Institute, à Melbourne, en Australie.

Une étude sur 1,8 milliards d’adolescents

L’étude a suivi les progrès de la santé des adolescents dans 195 pays de 1990 et 2016 à l’aide de 12 indicateurs, notamment le , l’obésité, l’, l’enseignement secondaire, le  des enfants, la  et les maladies non transmissibles. L’auteur principal, Peter Azzopardi du Burnet Institute et coresponsable de la santé des adolescents, a déclaré que l’étude révélait l’incapacité des systèmes de santé, d’éducation et de justice à suivre l’évolution des adolescents en fonction de leurs besoins et de leur changement démographique.

Si la santé des adolescents s’est considérablement améliorée dans certains pays, la croissance démographique la plus forte a été enregistrée dans les pays où les adolescents sont les plus touchés par la maladie. Il y a maintenant 250 millions d’adolescents supplémentaires vivant dans ces environnements par rapport à il y a 25 ans selon le Dr Azzopardi.

Un sous-investissement massif sur les adolescents

Les investissements dans la santé des adolescents n’ont pas non plus suivi le rythme des besoins. Par exemple, par rapport à 1990, il y a maintenant 180 millions d’adolescents de plus en surpoids et obèses et 75 millions de personnes atteintes d’anémie. Le nombre absolu de jeunes qui ne terminent pas leurs études secondaires, aux alentours de 300 millions, a peu changé depuis 1990 et il subsiste une importante inégalité entre les sexes dans les opportunités post-éducation, les jeunes femmes étant trois fois plus susceptibles de ne pas avoir d’emploi ou de formation que les jeunes hommes.

L’ et l’ sont les plus touchés

De nombreux pays de la région Asie-Pacifique et de l’Afrique subsaharienne, où vit la majorité des adolescents dans le monde, n’ont pas accès aux données décrivant leurs besoins en matière de santé. Ce rapport décrit leur évolution, mais aussi leur comparaison avec les reste du monde selon le Dr Azzopardi. George Patton, professeur à l’Université de Melbourne pour la santé des adolescents, de l’Institut de recherche sur les enfants de Murdoch, a déclaré que la santé des adolescents était sous-financée et négligée par de nombreux gouvernements.

Les médias sociaux et numériques, les régimes alimentaires en mutation, l’, les conflits armés et les migrations sont parmi les forces qui déterminent actuellement la croissance et le développement de la santé des adolescents et le monde ne suit pas le rythme. Les défis mondiaux en matière de santé des adolescents sont bien plus importants qu’il y a 25 ans selon le professeur Patton.

Pourtant, nous n’investissons toujours pas dans la santé des adolescents: dans les pays à faible revenu, les jeunes représentent environ 30 % de la population, mais reçoivent moins de 2 % des investissements mondiaux dans la santé selon le professeur Patton. Le Dr Azzopardi et le professeur Patton ont déclaré que la recherche renforçait la nécessité d’investissements complets et intégrés dans la santé, la croissance et le développement des adolescents.

Les principaux chiffres sur les adolescents dans le monde

La plus grande population d’adolescents dans l’histoire

  • Le monde compte aujourd’hui 1,8 milliard d’adolescents, soit la plus grande population de l’histoire de l’humanité.
  • La croissance démographique s’est principalement produite dans les pays à revenu faible ou intermédiaire où les adolescents sont confrontés à un fardeau de maladie lourd et complexe.
  • Plus de la moitié des adolescents dans le monde vivent maintenant dans ces environnements et supportent les deux tiers de la charge de morbidité mondiale qui en découle.

Maladie

  • Plus de la moitié de la charge de morbidité totale subie par les adolescents est due à des maladies non transmissibles (y compris des troubles mentaux). Les MNT sont la principale cause de maladie chez les adolescents dans tous les pays et cela n’a guère changé depuis 1990.
  • Un quart de la charge de morbidité totale est dû aux maladies transmissibles, maternelles et nutritionnelles. Cependant, la quasi-totalité de cette charge de morbidité est supportée par des adolescents vivant dans 70 pays à revenu faible ou intermédiaire…
Content | Menu | Access panel