N’djamena, Tchad.

« Une femme épanouie est une femme qui est libre de faire ce qu’elle veut pour soi »

 

Falmata Hassane Awada, 24 ans, est une entrepreneuse travaillant dans la Tech. Après avoir fait des études à l’étranger, elle est revenue au Tchad pour créer une société dans le domaine avec une amie.

« Nous intervenons dans les domaines de la santé, de l’éducation, et de l’agriculture. »

Après la fac nous nous sommes retrouvées. On s’est associées pour présenter un projet pour Tchad Talent. Nous avons gagné la compétition avec le projet Sahitna, qui veut dire « notre santé » en arabe.

Sahitna est une application web et mobile ayant pour objectif de réduire la mortalité maternelle et infantile au Tchad. Nous sommes parties du constat que la mortalité des femmes et des enfants est très élevée au Tchad, notamment parce que les femmes ne respectent pas leurs rendez-vous, surtout lorsqu’elles perdent le carnet de santé. Alors on s’est dit, pourquoi ne pas numériser le carnet de santé afin qu’il soit accessible de partout ?

Nous vivons encore chez nos parents, car nous ne sommes pas mariées. Nous attendons de réaliser notre rêve d’abord. Ici quand une femme ne travaille pas elle dépend de son mari. Une femme épanouie est une femme qui est libre de faire ce qu’elle veut pour soi. »

 

Par Vincent Tremeau

Content | Menu | Access panel