• Adjohoun, Bénin.

« Hounson Fidèle Sénami, 20 ans, s’entraine à la couture dans un centre jeunesse. »

 

« J’aurais adoré aller à l’école, devenir institutrice ou travailler dans l’administration publique comme tout le monde. Mais mes parents en ont décidé autrement. Mon père disait qu’une fille ne devait pas aller à l’école.

J’ai appris à coudre par moi-même il y a quatre ans car à la mort de mon père j’ai dû me débrouiller pour trouver de l’argent pour vivre. Je ne voulais pas aller en demander à un garçon car je ne me sens pas encore prête.

Ici au centre il y a des machines alors parfois on me demande des services pour coudre pour les gens et je viens le faire ici. Quand je gagne de l’argent j’essaie d’en épargner une partie.

Un jour je souhaite m’installer à mon propre compte pour pouvoir aider ma mère et mes jeunes frères car je suis l’aînée de la famille. »

 

Par Vincent Tremeau

Content | Menu | Access panel