Le paludisme : 1ère cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans en Afrique subsaharienne

27 novembre 2018
Posted in Afrique, Santé
27 novembre 2018 Juliette
DigitalCongo

Il y a près de 80% de cas de fièvre chez les enfants de moins de 5 ans en RDC, selon le PNLP

80% de cas de fièvre chez les enfants de moins de 5 ans en République Démocratique du Congo sont d’origine palustre, indiquent les données des enquêtes rétrospectives de mortalité effectuées ces dernières années par le Programme national de lutte contre le paludisme (PNLP) fournies à l’ACP lors de la Campagne de distribution universelle des moustiquaires imprégnées d’insecticide qui vient d’avoir lieu du 10 au 14 novembre 2018 dans la province du Kasaï. La même source ajoute que le paludisme demeure la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans en Afrique subsaharienne et particulièrement en RDC. La malaria constitue un frein pour le développement de la RDC du fait qu’elle est l’une des causes de l’absentéisme à l’école pour les élèves et enseignants. Un des moyens efficaces pour prévenir cette maladie est la Moustiquaire imprégnée d’insecticide à longue durée d’action (MILD).

C’est ainsi que depuis quelques années, le gouvernement de la RDC avec l’appui de ses partenaires organise régulièrement tous les 3 ans en moyenne des campagnes de distribution gratuite des moustiquaires imprégnées d’insecticide à longue durée d’action. Le paludisme est parmi les premières causes de mortalité au Congo et il est responsable de 30 à 40 % des décès d’enfants de moins de 5 ans. Selon l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) menée en RDC, la distribution à haut échelle des moustiquaires aurait contribué pour environ 33% dans la réduction de la mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. De 2013 à ce jour, l’UNICEF a reçu le financement de l’USAID pour appuyer le gouvernement dans l’organisation des campagnes dans huit provinces dont celle du Kasaï.

Lire l’article complet

Content | Menu | Access panel