6 juillet 2017 Juliette

“L’Afrique doit agir maintenant pour protéger la santé de ses jeunes” OMS

Financial Afrik

Des partenariats et une collaboration plus forte sont essentiels pour garantir un meilleur accès à des soins de santé de qualité et à coûts abordables pour tous en Afrique. Ce fut l’un des messages clés qui s’est dégagé du premier Forum africain de la santé lancé aujourd’hui par l’Organisation mondiale de la Santé et le gouvernement rwandais à Kigali.

Dans son discours d’ouverture, Son Excellence Anastase Murekezi, le Premier ministre du Rwanda, a déclaré : «Être en bonne santé est la base de tout développement socioéconomique, et sans cela, rien n’est possible. Pour cette raison, les pays africains doivent travailler ensemble, en partageant des expériences qui traduiront en réalité la vision 2063 en ses aspects santé et bien-être. Je demande à nos pays africains de mettre en place des stratégies pour les aider à mettre en œuvre les résolutions de ce Forum»

Il a exhorté le secteur privé dynamique en Afrique à investir davantage dans le secteur de la santé et a appelé les autres parties prenantes à soutenir les efforts de l’Afrique en veillant à ce qu’il soit aligné sur les priorités.

Avec une population jeune en croissance, le besoin urgent d’actions concrètes pour s’attaquer à la question de la santé des jeunes et des adolescents sera au cœur des débats lors du forum qui durera deux jours.

L’Afrique est la seule région au monde où la population dans son ensemble devient plus jeune. En effet, les personnes âgées de moins de 18 ans représentent 50 % de la population dans 15 pays d’Afrique subsaharienne. Cependant, malgré la vitalité de la jeunesse, le VIH a affecté de manière disproportionnée les enfants et les adolescents africains. Depuis 30 ans que dure l’épidémie mondiale du VIH, environ 17 millions d’enfants ont perdu un ou leurs deux parents du fait du sida – 90 % de ces enfants vivent en Afrique subsaharienne.

Voir l’article