HACKATHON NUTRITION

Dans le cadre du Fonds Français Muskoka et sous le leadership de l’UNICEF, un Hackathon Nutrition a été lancé en juillet pour accélérer la lutte contre la malnutrition des jeunes enfants en Afrique de l’Ouest et du Centre.

Pour en finir avec le gaspillage alimentaire, ce Hackathon a pour objectif de développer des solutions alimentaires innovantes locales pour améliorer l’alimentation complémentaire et la diversité alimentaire.

le concept

Un hackathon est un événement (ou série d’événements) lors duquel des équipes doivent proposer et développer une solution simple et qui pourra être pérenne et mise à l’échelle. Dans le cadre de la thématique de l’alimentation du jeune enfant, les jeunes doivent présenter une solution concrète avec un plan de financement détaillé et une projection à court (1-2 ans) et moyen termes (3-5 ans) des résultats escomptés. Les équipes doivent développer leur projet sur une période limitée.

Pour accélérer la lutte contre la malnutrition des jeunes enfants, et engager les jeunes dans la recherche de solutions innovantes, UNICEF bureau régional Afrique de l’Ouest et du Centre, en partenariat avec CEDEAO, a lancé en juillet, dans le cadre du Fonds Français Muskoka, un hackathon (en priorisant les 9 pays soutenus par le Fonds Français Muskoka, Bénin, Burkina Faso, Cote d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Tchad, Togo).

Le hackathon s’est focalisé principalement sur 2 thématiques :

  • l’utilisation de produits locaux et la lutte contre le gaspillage alimentaire en développant des aliments nutritifs par des procéder de transformations simples et locaux,
  • la diffusion d’informations adaptées aux populations ciblées sur les bonnes pratiques alimentaires et l’utilisation de produits locaux et riches en micronutriments.

Plus de 300 dossiers ont été étudiés attentivement par notre jury. Découvrez les résultats et les projets des 5 lauréat.e.s ci-dessous.

8 finalistes et 5 Lauréat.e.s

les résultats

Dans le cadre de la conférence régionale sur l’alimentation des jeunes enfants organisée par le bureau régional de l’UNICEF avec le CEDEAO, le 21 septembre à Dakar, le Fonds Français Muskoka a dévoilé le nom des 5 lauréat.e.s du #HackathonNutrition lors d’une cérémonie. 

5 projets pour accélérer la lutte contre la malnutrition des jeunes enfants en Afrique de l’Ouest & Centrale avec des solutions alimentaires innovantes & locales qu’ils ont présentés.

Les 5 Lauréat.e.s

Le jury

Audrey marie Louise Touré- 28 ans

BENIN

Projet : une application d’information et de sensibilisation pour diffuser des informations adaptées aux populations ciblées sur les bonnes pratiques alimentaires et l’utilisation de produits locaux et riches en micronutriments.

Fatoumata Sonko

SENEGAL

Projet : Patat’innov – nous proposons une compote de légumes à base de patates enrichies en Niébé, feuilles de Moringa et calyces de Bissap. Idéale pour les bébés, elle contribue à lutter contre les importantes pertes en patates douces dans la vallée du fleuve Sénégal.

Ozias Eleke Roupann- 25 ans

TCHAD

Projet : Transformation en barre 

Eleke-Nut est une barre alimentaire faite à base de sésame, de carpe, de sorgho, de maïs et de miel. Ce mélange de produits locaux contient plus de protéines (17,08 g), de glucides (27,71g), de lipides (25,73 g) mais aussi de fibres alimentaires (8,635 g) que n’importe quel autre aliment local pour une quantité de 100 grammes. Ce choix sélectif conduit à un apport de 417,5 kcal à l’enfant pour une barre de 100 grammes de Eleke-Nut. En plus de cela, Eleke-Nut est un concentré de vitamines (A, D, C, E, B1, B2, B3, B5, B6, B9, B12) et de minéraux (calcium, fer, magnésium, phosphore, potassium, sodium, zinc, cuivre, manganèse, sélénium, iode). Obtenu par un procédé simple de préparation (buroyage-mixage-chaufage doux), Eleke-Nut se révèle être la solution idéale à la malnutriton aiguë qui décime les nourrissons.

Abazidi Mamat – 30 ans

CAMEROUN

Projet : Développement de farine infantile à base d’ingrédients non conventionnels (CRIQUETS, SOUCHETS, BAOBAB ET LES TUBERCULES), et de patates.

Etudiant en thèse de doctorat, en biochimie à l’Université de Maroua extrême nord Cameroun. Titulaire d’un master II en biochimie alimentaire et nutritionnelle, obtenu au Cameroun à l’université de Maroua. Mon travail consiste à formuler les aliments de compléments à base des ressources non conventionnelles : criquets, Souchets, fruits de baobabs et le tubercules de patates, qui sont extrêmement riches en minéraux, lipides, protéines, glucides, vitamines, et fibres.

Cet aliment de complément pourra prendre en compte toutes les formes de la malnutrition des enfants de 6 à 23 mois.

Chabel DIDAVI- 27 ans

BENIN

Projet : kaawanfoods.com –

Nous sommes l’équipe Sozo be healthy : une plateforme qui s’est donné pour mission d’apporter des solutions adaptées aux familles pour la prévention et la prise en charge des maladies d’origine nutritionnelle. Cela passe par des consultations, l’éducation, des programmes de prise en charge nutritionnelle mais aussi par le développement de produits diététiques. En terme de produit par exemple depuis la fermeture des frontières nigériane en 2019 ce qui a été à la base de grande pertes post-récoltes nous nous sommes engagés à limiter ces pertes en transformant une partie des tomates en purée.

la communication

Contactez-nous

Pour nous contacter, c’est très simple, complétez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Content | Menu | Access panel
Share This