VIOLENCES FAITES AUX FEMMES et aux filles 

Créer un environnement social favorable permettant à la femme et à la jeune fille d’avoir un meilleur accès à la santé sexuelle et reproductive.

Enjeux prioritaires

Offrir une réponse adéquate aux besoins en matière de Santé Sexuelle, Reproductive, Maternelle, Néonatale, Infantile et des adolescent.e.s et Nutrition.

La Santé Sexuelle, Reproductive, Maternelle, Néonatale, Infantile et des adolescent.e.s et Nutrition constitue une dimension importante dans le processus de renforcement du système.

Le Fonds Français Muskoka soutient la lutte contre les barrières socioculturelles, qui freinent l’accès des filles et des femmes aux soins dont elles ont besoin.

Le Fonds Français Muskoka plaide pour le renforcement des interventions visant à réduire les violences basées sur le genre, en lien étroit avec les programmes en cours dans les pays.

activités

Plaidoyer pour l’amélioration de l’environnement politique et juridique pour l’épanouissement de la femme et de la fille.

Mise en place de partenariats avec les médias pour la diffusion d’informations sur le genre et la santé sexuelle et reproductive.

Développement d’un système de réponse communautaire à la violence basée sur le genre.

Stratégies

mises en œuvre

ETUDES

  • Étude “Liens entre violences et santé maternelle, basée sur une meilleure prise en compte des violences dans la réponse à la mortalité maternelle et infantile, menée dans sept pays. Elle a permis la réalisation d’un rapport consolidé, utilisé comme instrument de plaidoyer, ayant conduit, notamment au Tchad et au Togo, à l’intégration de dispositions concernant les Violences Basées sur le Genre dans le code pénal.
  • 4 études réalisées sur les violences en milieu hospitalier dont les résultats ont été utilisés pour enrichir les modules de formation du personnel de santé et inspirer des stratégies nationales d’amélioration de l’accueil dans les services de santé.
  • 4 audits des normes socioculturelles positives et négatives influençant la santé maternelle et infantile ont servi d’outil de plaidoyer, pour l’abandon des pratiques néfastes, auprès des leaders communautaires.

FORMATION DES TRAVAILLEURS SANITAIRES ET SOCIAUX

  • Renforcement de compétences de milliers de travailleurs sanitaires et sociaux sur les droits humains, la communication, l’éthique, le droit du patient. Les questions de genre, d’équité et de planification familiale ont été intégrées dans plusieurs Soins obstétricaux et néonataux d’urgence.
  • Formation sur le genre et les violences intégrées dans les Curricula de formation des sages-femmes et des infirmiers.
  • Amélioration des connaissances, dans le cadre de la coopération Sud-Sud, au cours de laquelle la Guinée a formé la République Centrafricaine sur la prise en charge des complications liées aux violences pendant la grossesse et l’accouchement, et sur la prise en charge des violences sexuelles.

SENSIBILISATION DES COMMUNAUTÉS

  • Formation de 700 leaders communautaires dans la lutte contre les Violences Basées sur le Genre, les pratiques discriminatoires et la mortalité maternelle et infanto-juvénile.
  • Production et distribution de nombreux argumentaires religieux sur la santé reproductive et sur les violences dans la région, et d’émissions de radio.
  • Organisation de prêches ou causeries religieuses, d’activités de mobilisation sociale et de sensibilisation sur les Violences Basées sur le Genre et la Santé Sexuelle et de la reproduction des Adolescents et des Jeunes au sein des églises et des mosquées. Ces rassemblements ont permis de renforcer la synergie des interventions pour la protection des jeunes.
  • Renforcement de l’influence de la communauté sur la réduction des violences avec la prise d’arrêtés communautaires contre les viols, et sur les mariages forcés.

quelques-unes de nos réalisations

Une centaine de plateformes communautaires se sont mobilisées, ont formé et sensibilisé les leaders religieux, les leaders locaux, traditionnels, les organisations de femmes, les prestataires de santé, les para juristes, les radios communautaires et les associations de jeunes. De nombreux argumentaires religieux sur la santé reproductive et sur les violences ont été produits et disséminés dans les pays, et des émissions de radios de sensibilisation et d’information ont été réalisées et diffusées.

Niger et Tchad : l’influence de la communauté a abouti à la réduction des viols avec la prise d’arrêtés communautaires, et à la réduction des mariages forcés. 

Sénégal : Dans le cadre de la lutte contre les violences faites aux femmes, le Sénégal a enregistré une avancée significative avec le vote en décembre 2019 de la loi criminalisant le viol et la pédophilie.
En 2019, au SENEGAL, 200 jeunes relais (clubs de jeunes filles et pairs éducateurs) ont été formés sur les stéréotypes de genre, les violences et pratiques néfastes à la santé sexuelle et reproductive et mènent des activités volontairement de sensibilisation au niveau de leurs pairs et des communautés.


Les pays

Contactez-nous

Pour nous contacter, c’est très simple, complétez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Content | Menu | Access panel
Share This