la santé crée l'espoir

Depuis 2010, le Fonds Français Muskoka améliore la santé et le bien-être des femmes, nouveau-nés, enfants et adolescent(e)s en Afrique de l’Ouest et Centrale.

Nos actionsNotre impact

Le Fonds Français Muskoka

Le Fonds Français Muskoka a été créé en juin 2010 à la suite du sommet du G8 tenu à Muskoka au Canada, pour participer à la réduction de la mortalité maternelle, néonatale, infantile et post-infantile à travers le renforcement des systèmes de santé nationaux.

Le gouvernement français s’engage alors à renforcer sa contribution en allouant 500 millions d’euros complémentaires jusqu’en 2015 en faveur de la santé de la reproduction, maternelle, néonatale, infantiles et des adolescents, dont 95 millions d’euros sur cinq ans en soutien au travail conjoint de quatre agences des Nations unies (OMS, ONU Femmes, UNFPA et UNICEF).

L’engagement français, initialement prévu pour cinq ans, a été renouvelé pour deux années (2017-2018) puis pour cinq ans (2018-2022) à hauteur de 10 millions d’euros par an, en renforçant l’appui envers les jeunes et les adolescents et le volet nutrition.

Depuis fin 2018, à travers la signature de la Déclaration de coopération entre le Danemark et la France, dans le cadre du Fonds Français Muskoka, le Royaume du Danemark a intégré le dispositif.

Le Fonds Français Muskoka participe à la santé et au bien-être des mères, nouveaux nés, enfants et adolescent(e)s, par la mise en place d’interventions intersectorielles à haut impact (offrant le meilleur rapport coût/efficacité) contribuant ainsi à :

  • la réduction de la mortalité et de la morbidité maternelle, néonatale et infanto-juvénile,
  • garantir l’accès des adolescents et en particulier des adolescentes aux droits et à la santé sexuels et reproductifs,
  • améliorer la nutrition et promouvoir l’autonomisation des femmes
  • assurer la continuité des soins.

10 ans d’action pour la santé et le bien-être des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des adolescents d’Afrique de l’Ouest et Centrale

 

Le Fonds Français Muskoka a ainsi participé à la réduction du taux de mortalité des enfants de moins de 5 ans (OMD 4 : réduire la mortalité de l’enfant) au Niger et au Sénégal entre 2010 et 2015.

Entre 2010 et 2017, tous les pays Muskoka ont connu une réduction importante de leur taux de mortalité maternelle, avec une réduction de taille pour la Guinée (44%), le Sénégal (43%) et le Burkina Faso (38%).

En 2019, les huit pays initiaux montrent une réduction de la mortalité maternelle (TAR* moyen : 2,6%), néonatale (TAR moyen : 2,0%), et infantile (TAR moyen : 3,2%).

Toutes les activités développées dans le cadre du Fonds Français Muskoka, conformes aux plans nationaux de développement sanitaire des pays, s’intègrent dans la stratégie mondiale pour la santé de la femme, du nouveau-né, de l’enfant et de l’adolescent (2016-2030).

Elles s’alignent sur l’Agenda 2063 de la Commission de l’Union Africaine « l’Afrique que nous voulons », sur la stratégie africaine pour la santé 2016-2030 et sur le plan d’action de Maputo 2016-2030 et s’inscrivent dans le cadre du Nouvel Environnement de l’Aide, de la Déclaration de Paris.

 

*Taux annuel de réduction (TAR)

9 pays d’intervention

Le Fonds Français Muskoka rend possible le déploiement d’activités ciblées, alignées sur les stratégies nationales des pays, permettant de combler les besoins programmatiques régionaux et nationaux sur la santé reproductive maternelle, néonatale, infantile et des adolescents et la nutrition.

Le Fonds Français Muskoka intervient en Afrique de l’Ouest et Centrale dans neuf pays : Bénin, Burkina Faso (depuis 2020), Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Niger, Sénégal, Tchad et Togo.


Les pays

     OMS  ONUfemmes UNFPA  UNICEF

Les résultats

%

Réduction du ratio de la mortalité maternelle (pour 100000 naissances vivantes) entre 2010-2017 dans les pays d'intervention Muskoka

%

Baisse de la mortalité néonatale (pour 1000 naissances vivantes) entre 2011 et 2018 dans les pays d’intervention Muskoka

%

Baisse de la mortalité infanto-juvénile (pour 1000 naissances vivantes) entre 2011 et 2018 dans les pays d’intervention Muskoka

%

Hausse du taux d'accouchement assisté par un personnel qualifié entre 2010 et 2016 dans les pays d'intervention Muskoka

Source OMS

Engagement de 4 agences des Nations Unies

Le mandat du Fonds Français Muskoka est d’unir les expertises et avantages comparatifs de quatre agences des Nations unies dans un mécanisme de coordination novateur, pour renforcer les systèmes de santé et ainsi améliorer la santé et le bien-être des femmes, des nouveau-nés, des enfants et des adolescent.e.s en Afrique de l’Ouest et Centrale.

L’OMS, agence spécialisée de l’Organisation des Nations unies (ONU) a pour objectif d’amener tous les peuples des États membres et partenaires au niveau de santé le plus élevé possible. 

L’ONU Femmes, entité des Nations unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes a été créée pour promouvoir la parité et l’autonomisation des femmes partout dans le monde.

Le Fonds des Nations unies pour la population, est la plus grande source des fonds de développement international pour la population, la planification familiale et la santé de la mère et de l’enfant.

Le Fonds des Nations unies pour l’enfance, UNICEF, est une agence de l’Organisation des Nations unies consacrée à l’amélioration et à la promotion de la condition des enfants.

La santé change leurs vies

Découvrez les histoires de femmes, d’hommes, d’enfants et d’adolescents qui incarnent l’esprit et l’initiative du Fonds Français Muskoka.

Zeïna

Bamako, Mali

Mamane

Maradi, Niger

Jacqueline 

Tsévié, Togo

Fanta

Conakry, Guinée

Contactez-nous

Pour nous contacter, c’est très simple, complétez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

Content | Menu | Access panel
Share This