L’histoire de Fanta

Conakry,  Guinée

« Fanta est handicapée depuis son tout jeune âge suite à un accident. Lassée des moqueries de ses camarades à l’école elle a fini par arrêter les études. »

” A l’âge de 5 ans, j’ai été percutée par une voiture en traversant la route. J’accompagnais une amie au marché je me souviens. A l’hôpital, le docteur a dit que la plaie s’était développée, et qu’il fallait m’amputer sinon je risquais de mourir.

Le lendemain je me suis réveillée avec une seule jambe. Je demandais tout le temps à ma grand-mère quand est-ce que l’on allait me remettre mon pied. Moi je ne comprenais pas ce qui se passait, je n’avais que 5 ans, j’étais une enfant. Je pensais que les jambes c’était comme les dents, que ça repoussait.

A l’âge de 10 ans, les amis se moquaient de moi parce que je n’avais qu’un pied. Je rentrais tous les jours en pleurs à la maison. A cause de cette stigmatisation insupportable j’ai fini par arrêter l’école à l’âge de 11 ans. Aujourd’hui, quand je vois ceux qui ont fini l’école, comment ils parlent bien français, je le regrette.”

 

Par Vincent Tremeau

 

RENFORCEMENT DE LA QUALITÉ DES SOINS

La mise en oeuvre des recommandations pour renforcer la qualité des soins doit rester une priorité dans la poursuite du programme Muskoka.

Contactez-nous

Pour nous contacter, c’est très simple, complétez le formulaire ci-dessous et nous vous répondrons dans les meilleurs délais.

5 + 1 =

Content | Menu | Access panel
Share This