« Je suis toutes les épouses enfants du monde »

27 décembre 2018
Posted in Afrique, Santé
27 décembre 2018 Juliette
Le Monde Afrique

Amour et sexualité : avoir 20 ans en Afrique de l’Ouest (6). Poème de la Malienne Aminata Adama Keita, 19 ans.

Aminata Adama Keïta a 19 ans et transforme les mots en armes. Cette jeune poétesse malienne qui a décrit la difficulté d’être jeune durant la guerre de 2012-2013 contre le djihadisme se bat contre les mariages précoces. Un fléau qui touche 43 % des jeunes Africaines, mariées avant leurs 15 ans. Ses thèmes de prédilection, qu’elle traite en prose ou en vers, sont multiples, du chômage des jeunes, à la misère sexuelle en passant par l’amitié et l’amour.

Poème. « Je suis une épouse enfant.

Mes parents me donnent en mariage

Ne sachant pas qu’ils m’animent de rage

La solitude, l’amertume, le désespoir sont mes compagnons de tous les jours

Et mon cœur meurtri se meurt de jour en jour.

Le mariage tant sacré

devient pour moi un calvaire.

Père, mère

Dites-moi !! Dites-moi

Vous qui m’écoutez, vous qui offrez une stérile face à mon désespoir

Comment demander à une enfant de procréer ?

Comment ne pas prendre en compte mes rêves et aspirations ?

Comment me priver de mon enfance

Sachant que c’est le meilleur de la vie ?

Ma plume révoltée écrit la force de dire non

Non à cette ignominie

Non à cette barbarie

Non pour toutes ces filles détruites

Non pour un soleil plus radieux.

Je suis ces 12 millions de filles données en mariage forcé dans le monde.

Je suis Rekha Kalindi, petite fille de 11 ans qui a eu le courage de dire non

Je suis Noujoud Mohammed Ali, fillette divorcée à l’âge de 10 ans

Je suis Tehani, enfant de 7 ans mariée à un homme faisant le triple de son âge

Je suis Wasilu Djibaru, Nigériane de 14 ans que le mariage forcé à conduit à un acte de désespoir, celui d’assassiner son mari.

Je suis toutes ces épouses enfants qui vivent le martyre. »

Aminata Adama Keïta est une jeune malienne de 19 ans. Elle a été nommée championne nationale de poésie de son pays en 2015. Musulmane pieuse et voilée, elle puise son inspiration poétique dans la littérature française. Son ouvrage favori est La Dame aux camélias d’Alexandre Dumas fils.

Cette série a été réalisée dans le cadre d’un partenariat avec le Fonds français Muskoka.

Content | Menu | Access panel